1

Spectrum

Place de la Gare

Collectif Lausanne Lumières

La couleur n’existe pas.

 

Rencontre entre l’onde et l’atome, la couleur est une impression produite par la lumière. La couleur est une perception que le cerveau ressent comme un ensemble de rayonnement visible.

 

Lorsque des gouttes d’eau suspendues dans l’atmosphère séparent les différentes longueurs d’onde, nous voyons apparaître un arc-en-ciel, qui selon la mythologique grecque est aussi décrit comme une trace dans le ciel laissé par Iris, déesse de l’air, lorsqu’elle apporte un message aux dieux dans l’Olympe.

 

Ainsi si les couleurs n’existent pas, grâce à notre imagination, elles prennent vie.

Parrainé par

2

CASCADES

Portes St-François

Fils de Création

Pour le projet CASCADES, Marion Chauvin, Adrien Bertrand et Jean-Philippe Corlin unissent leurs compétences pour proposer un projet porteur des sens.

 

Notre projet a pour but de magnifier des éléments de consommation courante : les bouteilles en plastique.

 

L’installation que nous proposons s’inscrit dans une volonté de sensibilisation du grand public à la nécessité de préserver notre planète par le recyclage.

 

Dans une démarche de développement durable et de revalorisation de matières, ce projet est réalisé majoritairement avec des déchets collectés. La société PAROT a également joué un rôle important dans la mise à disposition de bouteilles.

 

Cette installation se veut contemplative et propose une mise en lumière poétique et dynamique, recréant l’illusion de chutes d’eau.

Parrainé par

3

THE ROSE

Place de l’Europe

Mick Stephenson

«The Rose» est une réplique exacte du vitrail de rose de la célèbre cathédrale de Durham construite entre le 11e et le 12e siècle. Cette œuvre est entièrement réalisée à base de bouteilles en plastique recyclées. Plus de 1’000 enfants de toute l’Angleterre ont participés à la réalisation de cette œuvre en colorant les bouteilles nécessaires à sa réalisation.

 

Présentée pour la première fois lors du Festival de Lumières de Durham en 2015, «The Rose» représente le travail de «The Litre of Light». Cette œuvre de charité a pour but de fournir de la lumière solaire durable à un prix abordable et ceci à toute une communauté.

Le manque d’énergie laisse un quart de la population mondiale dans l’obscurité. La lumière est cruciale pour la vie humaine et son développement.

 

Pour la création de cette œuvre, les bouteilles de plastique recyclées sont remplies d’eau et sont installées sur un toit ce qui permet de fournir de la lumière pendant la journée. Ce processus peut être amélioré avec une ampoule LED et des panneaux solaires pour fournir de la lumière à bas prix durant la nuit.

Parrainé par

4

BIFROST

Passerelle du Flon

Pitaya

Dans la Mythologie Nordique, le Bifröst est le pont de lumière reliant le monde des vivants au royaume de l’Au-delà. Ce « Chemin Scintillant » (traduction) fait référence à un Arc-en-Ciel qui serait constitué uniquement de 3 couleurs.

 

L’installation imaginée réinterprète ces couleurs comme s’il s’agissait des 3 couleurs de base des technologies LED actuelles : Le Rouge, le Vert, et le Bleu.

 

Ce pont de lumière se transforme en architecture temporaire, où le point de vue peut être aussi bien extérieur que de proximité.

 

Une succession de scénarios dynamiques mettent en valeur le volume et crée des animations presque hypnotiques.

 

Le « voyage » sous les arcades de lumière devient une expérience immersive où l’action même de traverser la passerelle devient comme un voyage intérieur, un rite de passage.

Parrainé par

5

L’AMOUR EST CONTAGIEUX Raiffeisen Flon

V. Novembre & L. Console

L’Amour est Contagieux par le duo italien Valentina Novembre et Luigi Console contient la phrase «zone dangereuse, l’amour est contagieux». Le texte est traduit en 5 langues différentes qui sont soulignées par une séquence lumineuse intrinsèque et complexe. Les artistes vous avertissent de la contagiosité de l’amour. En somme, un commentaire subtil et ambigu sur le statut contemporain de l’amour.

 

Car qu’est-ce que l’amour signifie dans les moments d’individualité, les connexions lâches, la polarisation et l’intérêt personnel ?

Chaque mot peut avoir une connotation différente dans une langue différente, ce qui rend cette œuvre ouverte à diverses interprétations par des personnes de cultures différentes.

 

Luigi Console et Valentina Novembre sont tous deux originaires du sud de l’Italie. Le travail de L. Console varie avec différents types de médias, de la sérigraphie au codage créatif et des médias hors ligne aux médias numériques. Valentina Novembre se spécialise elle dans l’application de la dynamique relationnelle dans la communication par le discours et la narration.

Parrainé par

En collaboration avec

6

WORDS

Toits du Flon

Collectif Lausanne Lumières

"Les Rêves sont le Coeur Sacré de notre Imagination"

Citation d’Omar Porras, fondateur du Teatro Malandro et directeur du TKM Théâtre Kléber-Méleau à Renens.

 

Lumière et texte, mélange subtil d’art et de réflexion, Words est une œuvre qui invite subtilement le spectateur à une réflexion sur la perception des mots.

 

Cette œuvre propose un double message et le spectateur qui se laisse intriguer par la lumière est aussitôt plongé dans une analyse sur le sens d’une phrase. Les lettres illuminées sont-elles une œuvre d’art ou un texte mis en lumière ?

 

Les pulsations de lumière deviennent ainsi sculpture et les mots portés par la mise en scène incite à une nouvelle lecture.

 

7

OPéRA DE LAUSANNE

Terrasse Jean Monnet

Elèves des écoles lausannoises

En mai déjà, des élèves des classes de Villamont et Béthusy se sont rendus sur la place Jean Monnet, afin de penser à un projet pour cette mouture 2017.

 

C’est l’idée de Maëline Adjaouté, en 10è année à Béthusy qui a été retenue. Ella a imaginé et dessiné des grandes ballerines stylisées, se tenant aux barrières et dansant librement à quelques mètres au-dessus de la rue.

 

Ces danseuses lumineuses portent des grandes jupes, peintes avec des motifs abstraits, qui s’animent au gré du vent et de la lumière.

 

Ce projet a été mené par Mme Valérie Eperon, enseignante à l’EP de Floréal, Mme Virginie Jaquier, enseignante à l’EPS de Villamont et Mme Sabina Mettraux, enseignante à l’EPS de Béthusy, dirigeant leurs élèves, âgés de 6 à 16 ans.

8

L’éLéPHANT ROUGE

Grand Pont 4

BIBI

ELEPHANT ROUGE est une intervention lumière dans l’Espace Urbain créée par Bibi.

Ce totem géant est constitué de 592 bidons polyéthylène recyclés immédiatement identifiables par le flâneur Lausannois.

 

Du haut des ses 5 mètres, le Babar des thermoplastiques est une nouvelle hallucination visuelle du Bestiaire Urbain. Hier, le monde rêvait d’Éléphants Roses, aujourd’hui ils sont rouges. Ses yeux verts appellent le public à venir le visiter dans son nouvel habitat : le zoo géant qu’est la Ville.

 

Créé pour la Fête des Lumières de Lyon en 2016, ELEPHANT ROUGE est fidèle au concept que Bibi développe depuis 1991: révéler les formes cachées dans les objets plastiques du quotidien. Ses installations sont présentées à Singapour, Moscou, Sydney, Shanghai, Montréal…

 

ELEPHANT ROUGE est à la fois un Objet Lumière, une installation d’Art Plastique, une Sculpture Jouet et un Mythe Urbain Moderne.

Parrainé par

9

COMÈTES!

Place de la Louve

SiL

La balançoire lumineuse est un projet de mise en lumière événementiel issu d’une collaboration entre l’éclairage public lausannois et l’Atelier Schlaepfer, artiste lumière lausannois.

 

Cette année, la conception lumière de la balançoire a été repensée et développée spécifiquement pour proposer une nouvelle expérience lumineuse nommée « Comètes ».

 

Grâce aux interactions des gens avec la balançoire, cette œuvre originale projette des comètes dans le ciel étoilé. Une attraction unique qui contribue à l’ambiance féerique des fêtes de fin d’année. Du 23 novembre au 31 décembre.

Parrainé par

10

RE-VERSANTES

Rôtillon

Collectif Lausanne Lumières

C’est le printemps en hiver.

 

Le spectacle est dans le ciel avec cette envolée créative de fleurs. Levez donc les yeux pour découvrir, dans le ciel de Lausanne, un jardin de fleurs lumineuses renversées qui, suspendues par leurs tiges, se balancent au gré du vent.

 

Le passant, errant sous cette voute fleurie, sublimera ce moment en une promenade bucolique, un instant poétique. Le bonheur se trouve au cœur des fleurs, les voir s’illuminer en pleine nuit vous emplira de joie.

 

Le printemps n’est pas vraiment là, mais les couleurs de ce jardin renversé l’annoncent déjà. Laissons la magie des fleurs opérer…

Parrainé par

11

RINGS OF FIRE

Rue Saint-François

Gil Teichmann

« Le projet propose de mettre en valeur les arcades sud de l’église de Saint-François. Cette dernière étant, avec la Cathédrale, la seule église médiévale conservée à Lausanne, l’installation joue avec cet héritage en utilisant une typologie d’éclairage d’une autre époque : le shed.

 

Grâce à son dispositif à deux pans, il permet un double-jeu, selon le sens de cheminement.

Au delà du contraste formel, l’installation cherche des liens avec son lieu d’implantation. Elle accentue la perspective de l’arcade à travers la répétition et l’alternance d’éléments de miroirs et de couleurs, suggérant tantôt l’introspection, tantôt l’usage des vitraux dans les églises.

L’éclairage indirect se réfléchit alors sur le passant révélant un lieu devenu banal mais ancré d’expression. »

 

(Puisse cette illumination se refléter en toi! Amen !)

Parrainé par

12

DOUBLE-JEU

Arcades Eglise Saint-François

Caroline Favre & Damien Guerra

« Le projet propose de mettre en valeur les arcades sud de l’église de Saint-François. Cette dernière étant, avec la Cathédrale, la seule église médiévale conservée à Lausanne, l’installation joue avec cet héritage en utilisant une typologie d’éclairage d’une autre époque : le shed.

 

Grâce à son dispositif à deux pans, il permet un double-jeu, selon le sens de cheminement.

Au delà du contraste formel, l’installation cherche des liens avec son lieu d’implantation. Elle accentue la perspective de l’arcade à travers la répétition et l’alternance d’éléments de miroirs et de couleurs, suggérant tantôt l’introspection, tantôt l’usage des vitraux dans les églises.

L’éclairage indirect se réfléchit alors sur le passant révélant un lieu devenu banal mais ancré d’expression. »

 

(Puisse cette illumination se refléter en toi! Amen !)

Vainqueur NEXT 2016

A

CITY 1990

Lunetterie Pépinet

AUTHOS

B

HIETY

Excelsior

Arthur Blanc

C

EXPERIMENT

Rêvongle

Grégoire Guex-Crosier

D

LUMIÈRES DE NOËL

Palud Modes

Jeanne Oberson, CEPV

E

MIRROR CALL

Régie Galland

Encor Studio & Supermafia